Canicule juillet 2019 : vers un nouvel effet « sèche cheveux »

Agronomie
22 juillet 2019 par Serge Zaka
Pas de commentaires sur cet article

Un nouveau cocktail explosif

La canicule de l’été 2019 ne finit plus de faire parler d’elle ! Après les 46°C relevés dans le Languedoc, les effets dévastateurs inédits de la canicule de juin 2019 sur la végétation ont longuement été abordés dans notre dernier article ITK-Labs : cliquez ici. Dans cet article, plusieurs hypothèses ont été abordées pour expliquer les dégâts observés dans les vignobles. Ces figures de stress ont été observées sur l’ensemble de la flore de l’est de l’Hérault, du Gard et d’une partie des Pyrénées Orientales.

Pieds de vigne complètement desséchés au domaine de Donadille (lycée agricole de Nîmes-Rodhilan). Photo prise le samedi 29 juin (© Lucas Schneider).

Une nouvelle poussée d’air brûlant est prévue du mardi 23 au jeudi 25 juillet 2019, avant une dégradation orageuse. Les 40°C seront notamment dépassés de l’Aquitaine à la Belgique. Plusieurs records absolus devraient être battus comme par exemple les 40.4°C à Paris dont les relevés ont commencé au 19ème siècle. Des pointes à 43°C sont envisagées.

Des températures supérieures à 40°C ont déjà été observées en France au cours du dernier siècle. Mais, pour la deuxième fois en moins d’un mois, il faudra surveiller le couplage entre des températures très élevées, une humidité exceptionnellement basse et un vent modéré. C’est le fameux « effet sèche-cheveux » repris par les médias (cliquez ici).

Quelles régions seront concernées ?

Mardi 23 juillet 2019 : le vent d’Autan

Ce sont les départements de la Nouvelle Aquitaine qui seront les plus soumis à l' »effet sèche cheveux » ce mardi. Il est localement prévu des pointes à 40-43°C, avec une humidité comprise entre 10 et 20% et le vent d’Autan soufflant en rafales entre 30 et 50 km/h. C’est d’ailleurs la journée où la probabilité d’observer cet « effet sèche cheveux » est la plus forte.

Carte des températures (couleurs) et vent (flèches) prévus par le modèle ARPEGE de Météo-France avec une mise en carte par Infoclimat (mardi 23 juillet 2019)
Carte des humidité (couleurs) et vent (flèches) prévus par le modèle ARPEGE de Météo-France avec une mise en carte par Infoclimat (mardi 23 juillet 2019)

Mercredi 24 juillet : le vent d’Ouest

Ce sont les départements de la Champagne Ardennes qui seront les plus soumis à l’ « effet sèche cheveux » ce mercredi. Il est localement prévu des pointes à 40-42°C, avec une humidité comprise entre 10 et 20% et le vent d’Ouest soufflant en rafales entre 30 et 40 km/h.

Carte des humidité (couleurs) et vent (flèches) prévus par le modèle ARPEGE de Météo-France avec une mise en carte par Infoclimat (mercredi 24 juillet 2019)

Jeudi 25 juillet : le vent de Sud

L’échéance est à cette heure encore lointaine. A priori, ce sont les départements du Centre et de l’Ile de France qui seront les plus soumis à l’ « effet sèche cheveux » ce jeudi. Il est localement prévu des pointes à 40-42°C, avec une humidité comprise entre 10 et 20% et le vent d’Ouest soufflant en rafales entre 20 et 35 km/h.

Quelles différences avec la canicule de juin 2019 ?

La canicule de juin 2019 avait surpris par sa précocité, sa soudaineté et son intensité. La canicule de juillet 2019 aura lieu sur une période plus classique où les végétaux sont plus habitués. Les conditions climatiques sont déjà chaudes depuis plusieurs semaines. Cependant, malgré des températures prévues moins élevées, les conditions hydriques se sont dégradées. L’indice « incendie » est d’ailleurs à son maximum sur l’ensemble de la France.

Pour l’équipe d’ITK-Labs,

Serge Zaka, serge.zaka@itk.fr

Serge Zaka Serge Zaka
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UP